Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 19:37

 

Les excès de consommation de céréales

 

 

Les céréales sont nécessaires à notre alimentation mais, si on les ingurgite en grandes quantités, cela va générer une prédominance protéinique végétale qui, même si elle est diversifiée, n'est pas négligeable.

 

Manger de l'orge, du blé, ou du blé noir, du riz, de l'avoine, du millet, du seigle, ou du sorgo apporte des protéines différentes mais leur consommation a des limites !

Certains en absorbent des quantités excessives.

 

Pour équilibrer sa ration, le sujet est tenu de s'assurer une prise alimentaire de plus en plus importante. Il lui faut manger de plus en plus. Le phénomène est ici semblable à ce qui se passe chez les herbivores (les pachydermes). Il leur faut absorber des quantités considérables d'herbes pour assurer leurs rations caloriques.

 

Il est bien évident qu'une consommation excessive de céréales va générer des évolutions physiologiques particulières avec des modifications au niveau du tube digestif, de l'oesophage, de l'estomac, de l'intestin, du côlon, mais aussi du système hépatique. Dans les échanges gazeux et chlorhydriques gastriques ou dans les échanges hépatiques, on va avoir des modifications, par exemple un pH moins acide au niveau du foie. Les diastases hépatiques seront plus douces, moins acides parce qu'une plus grande acidité est nécessaire pour digérer les protéines carnées.

 

Tous ces éléments auront des conséquences sur la physiologie osseuse, hormonale et cérébelleuse. Nous observerons ainsi des carences calciques, magnésiques, vitaminiques. Au niveau du cervelet, on notera une tendance à des mouvements d'une plus grande souplesse mais, en même temps, une résistance diminuée par manque de certains acides aminés.

 

L'organisme a tendance, en réponse aux carences, à prendre les acides aminés là où il les trouve. C'est pourquoi, ceux qui consomment trop de céréales ont des squelettes plus fins, ce que l'on observe chez certaines populations, par exemple en Inde ou au Bangladesh, qui consomment uniquement des céréales. Les populations qui consomment essentiellement des céréales et des végétaux ont un système musculaire plus fin, plus fragile.

Celles qui se nourrissent à la fois de céréales, de végétaux et de viande auront un système organique plus équilibré, une ossature plus forte, plus résistante.

Par contre, si un des éléments l'emporte, nous observerons encore des excès et des carences qui vont s'inscrire au niveau chromosomique. Il en résultera des déviances génétiques et chromosomiques.

 

(…)

 


Lire la suite :

Alimentation et humeur 1/4

Alimentation et humeur 2/4 - Le carnivore

Alimentation et humeur 3/4 - Le végétarisme

Pr Bernard Herzog

Les cahiers de la bio-énergie N° 44 octobre 2010

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Julie - dans ALIMENTATION
commenter cet article

commentaires

medicament pour aphte 17/02/2015 07:12

Aw, this was a very nice post. In concept I would like to put in writing like this moreover - taking time and actual effort to make an excellent article… however what can I say… I procrastinate alot and certainly not appear to get one thing done.

Catounet 09/11/2015 09:18

Try to get Stepen Covey's books and you'll suceed in stopping procrastinate.
Catounet

mauvaise haleine dents 17/02/2015 07:12

I do agree with all of the ideas you have presented in your post. They are very convincing and will definitely work. Still, the posts are very short for starters. Could you please extend them a little from next time? Thanks for the post.

Présentation

  • : Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • : Soins par le décodage biologique, les manipulations manuelles, les plantes et l'alimentation
  • Contact

Rechercher