Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 15:50


Les esquimaux du Groenland

Voici trente ans les premières études epidémiologiques montraient que les esquimaux du Groenland se nourrissant de produits marins riches en acides gras de la série des Oméga 3, mourraient dix fois moins que les européens d'affections cardiovasculaires alors que leur taux de cholestérol et de triglycérides était plus élevés. A la même période était mise en évidence l'action prohorrmonale des AGPI acides gras polyinsaturés. Ils donnaient naissance sous l'action d'enzymes tapissant nos membranes cellulaires à des eicosanoïdes (prostaglandines, leucotriènes, thromboxanes...) contrôlant l'infiltration lipidique, l'inflammation, la thrombose et devenaient par tous ces processus athérothrombogéniques, des acteurs de la maladie artérielle.



Les eicosanoïdes de PAIX et les eicosanoïdes de GUERRE

Les eicosanoïdes ne sont pas tous similaires et ont une action antagoniste selon l'acide gras précurseur.

Les dérivés eicosanoïdes d'un Oméga 6, l'acide arachidonique (AA) sont pro-inflammatoires, favorisant la coagulation, la vasoconstriction, la prolifération cellulaire et cancérogenèse alors que ceux dérivés des Oméga 3 (comme l'acide docosahexaénoïque (DHA) et l'acide eicosapentaénoïque (EPA)) sont anti-inflammatoires et anti-agrégants.

Si les premiers sont en excès et les seconds en sous-effectif alors les processus inflammatoires sont encouragés.

Connaître le rapport Oméga 6/Oméga 3 est donc très révélateur d'autant plus que les Oméga 6 innondent largement notre alimentation occidentale.



Le rapport Oméga 6/Oméga 3 (Ω6/Ω3)
Selon certaines études effectuées chez les japonais ayant un taux
Ω6/Ω3 de l'ordre de 50/50, la mortalité cardiovasculaire est diminuée d'un facteur 5 par rapport à celles des américains présentant, eux, un rapport de 85/15...
L'analyse sanguine des profils des acides gras va nous permettre d'appréhender ce ration
Ω6/Ω3 via le raport AA (20:4) / EPA (20:5).



Au coeur de la membranne cellulaire

La membrane cellulaire est une mosaïque fluide constituée d'une double couche lipidique (phospholipides, acides gras saturés et insaturés). Cet équipement en acides gras est essentiel pour la fluidité membranaire surtout au niveau du cerveau et de la rétine où il est fortement représenté (le DHA (Oméga 3) constitue un tiers des acides gras du cerveau). C'est pourquoi le dosage des acides gras au sein de la membrane du globule rouge reste le profil de choix par rapport au profil plasmatique plus pauvre et plus fluctuant en fonction de l'alimentation.



Le profil globulaire des acides gras

On distingue trois grands types de profils (déficitaire, optimisé, supplémenté) dont voici l'interprétation :


  • PROFIL DEFICITAIRE en Oméga 3

Nos sociétés occidentales souffrent fréquemment de déficit chronique en Oméga 3.

Ce déficit s'observe particulièrement chez les enfants autistes. Ils présentent une importante carence en Oméga 3 souvent liée à un désordre du comportement alimentaire ou à un trouble métabolique.

Le déficit précoce en Oméga 3 peut réduire l'activité cellulaire en modifiant la communication intercellulaire perturbant par la même l'histogenèse cérébrale.


  • PROFIL OPTIMISE EN ACIDES GRAS

Le statut biologique en acides gras est normal et permet de confirmer un bon équilibre nutritionnel entre Ω3 et Ω6.

Le rapport AA/EPA est de l'ordre de 7 ce qui correspond à un rapport optimal (entre 6 à 8).


  • PROFIL SUPPLEMENTE EN ACIDES GRAS

Ce profil permet de suivre la supplémentation en Oméga 3 par l'augmentation simultanée de l'EPA et DHA. La richesse en Oméga 3 diminue l'impact des Oméga 6 et en particulier de l'acide arachidonique (AA).

Elle améliore également l'incorporation de l'acide linoléique dans les membranes jouant sur le risque vasculaire et prévient de l'apparition et de l'évolution du diabète par son action sur l'insuline et le métabolisme des sucres.



Intérêt du profil gobulaire des acides gras

La membrane du l'érythrocyte est une structure stable qui se renouvelle toutes les 3 à 4 semaines indépendamment des repas. C'est un modèle d'accès facile dont la teneur en AG insaturés est beaucoup plus riche que le plasma.

Le dosage des AG membranaires nous donne un aperçu de l'activité de synthèse des eicosanoïdes.

Il représente un reflet réel de l'impact physiologique des Oméga 3 et Oméga 6 sur l'organisme. Il évalue l'équilibre membranaire entre Oméga 3 et Oméga 6.

Il monitore la supplémentation en huile de poisson et le ration Oméga6/Oméga 3 de l'apport alimentaire.


Dr Nathalie Beneroso

Biologiste

Paru dans être, journal de juin 2009, n°5

 

 

Lire aussi

Les acides gras polyinsaturés et le cerveau au cours des âges 

Intérêts nutritionnels et micronutritionnels des acides gras polyinsaturés en neurologie 

Correction alimentaire

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Julie - dans MICRO-NUTRITION
commenter cet article

commentaires

pourquoi mauvaise haleine 17/02/2015 20:03

I was recommended this blog by my cousin. I'm not sure whether this post is written by him as nobody else know such detailed about my problem. You're amazing! Thanks!

langue verte mauvaise haleine 17/02/2015 20:03

Very good written story. It will be useful to everyone who employess it, including myself. Keep up the good work - looking forward to more posts.

Rory 03/04/2014 17:50


Bonjour, seriez-vous où l'on peut effectuer ce rapport AA/EPA ? Je ne trouve aucun labo en France, mis à part 1 sur Paris. Habitant en province cela semble laborieux de faire le déplacement pour
une prise de sang. Auriez-vous plus d'informations, des contacts ? Merci.

Présentation

  • : Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • : Soins par le décodage biologique, les manipulations manuelles, les plantes et l'alimentation
  • Contact

Rechercher