Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 15:29

Le lait favoriserait le cancer de la prostate : intox ?


En revanche, les relations entre cancer de la prostate ou des ovaires et lait semblent plus faciles à démontrer.

De nombreuses recherches en attestent. En 1986, l'OMS établit un lien direct entre les pays consommateurs de lait et ceux où la mortalité liée au cancer de la prostate est la plus élevée. Récemment, des chercheurs japonais, à partir des chiffres de la FAO et du Centre international de recherche sur le cancer, ont montré que dans 42 pays étudiés, le lait était étroitement lié au cancer de la prostate. Partout, les résultats des études vont dans ce sens.

Mais comment expliquer ce lien ?
"Les facteurs de croissance expliquent l'augmentation considérable du nombre d'hommes atteint du cancer de la prostate", affirme le professeur Henri Joyeux, chrirurgien-cancéroloque à la faculté de médecine de Montpellier.

En effet, le lait de vache contient trois facteurs de croissance, IGF, TGF et EGF destinés à farie prendre au veau plus de 150 kilos la première année de sa vie. Lorsque le lait de vache est administré aux humains, l'IGF notamment passe dans le sang, boostant ainsi toutes les cellules (c'est pour cela notamment que nos enfants de 5 ans chaussent déjà du 31).

Or il se trouve que les hommes à fort taux d'IGF-1 ont plus de chace de contracter un cancer de la prostate que les autres. Lorsque les vaches paissaient tranquillement dans les prairies extensives de nos grands-pères, les facteurs de croissance restaient limités. Mais avec la course à la productivité actuelle, le problème est tout autre. Les vaches, sélectionnées pour être de plus en plus productives, sont nourries d'aliments plus énergétiques (elles produisdent en moyenne 20 litres par jours alors qu'au début du XXe siècle on se contentait de 3 à 4 litres quotidiens) et du coup produisent un lait fortement enrici en IGF-1.
Pour le plus grand malheur des amoureux du camembert. Les femmes ne sont pas à l'abri non plus, des études montreraient que le galactose (sucre présent dans le lait sour forme de lactose) serait un poison pour les organes féminins, les ovaires les premiers.


Dossier par Amel Bouvyer et Hélène Binet
paru dans le magazine Quelle Santé n° 30 - septembre 2008

lire aussi :
Le vrai visage du LAIT- lobby laitier
Le vrai visage du LAIT- ostéoporose
Le vrai visage du LAIT- fromage ou dessert



Partager cet article

Repost 0
Published by Julie - dans ALIMENTATION
commenter cet article

commentaires

medicament pour hemoroide 22/02/2015 03:41

Thank you for the auspicious writeup. It in fact was a amusement account it. Look advanced to far added agreeable from you! By the way, how could we communicate?

origine mauvaise haleine 22/02/2015 03:40

Cool blog! Is your theme custom made or did you download it from somewhere? A theme like yours with a few simple tweeks would really make my blog shine. Please let me know where you got your design. Kudos

Présentation

  • : Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • : Soins par le décodage biologique, les manipulations manuelles, les plantes et l'alimentation
  • Contact

Rechercher