Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 18:58

 

Ce sont les ingrédients de base de notre alimentation. Ils font partie de ce que l'on appelle les aliments de placard. Lait, sel , sucre, farine, huiles et l'eau font partie de notre quotidien et sont indispensables dans la plupart de nos recettes. Indétrônables. Ces six fantastiques se révèlent pourtant, lorsqu'ils sont raffinés, traités et utilisés en trop grande quantité de véritables dangers pour notre santé. Quelle santé a mené l'enquête pour vous aider à faire le ménage dans vos placards.

 

 

Le lait, une sacrée vacherie


Au menu des aliments qui nous empoisonnent lorsqu'on en abuse ou qu'on ne les tolère pas : le lait de vache.

 

Le lait ? Celui que l'on met dans les biberons des nourrissons ? Celui que le président Mendès France a institutionnalisé après guerre dans les écoles pour lutter contre la malnutrition des enfants ? Celui que l'on présente comme bourré de calcium, de vitamines et d'acides aminés ?

 

Parfaitement. Car aujourd'hui, le lait n'est plus forcément notre ami pour la vie. Il peut parfois même se trouver dans le camp adverse. Depuis quelques années, le breuvage blanc comme neige est même devenu la bête noire des naturopathes et des nutritionnistes. Pour eux, le lait encrasse l'organisme et serait responsable des otites des nourrissons, de rhinites, de rhumatismes et de certains cancers...

 

"Aujourd'hui 75% de la population mondiale est intolérante au lactose, le sucre du lait", explique Thierry Souccar, auteur du livre "Lait, mensonges et propagande". Ces personnes souffrent alors de maux de tête, de douleurs abdominales ou articulaires.

 

Destiné aux petits de la vache, les veaux, et non aux hommes, le lait de vache est très riche en protéines de croissance qui ne se contentent pas de faire grandir les petits mais favorisent aussi le développement des cellules altérées, dont certaines cancéreuses (on lui impute entre autres une accélération des cancers de la prostate et des ovaires). Aussi, le lait est bien trop riche en calcium. Présenté à tort comme bon pour les os, il fait chuter le taux de vitamine D. Et pour parfaire le tableau, sachez que, dans le lait non bio, les matières grasses ont la fâcheuse habitude de piéger les pesticides utilisés en agriculture conventionnelle. Or ceux-ci concentrent des substances toxiques pour le cerveau et favorisent la maladie de Parkinson. Voilà qui donne envie de reposer illico son bol de chocolat et d'attaquer pour publicité mensongère le ministère de la Santé qui recommande de trois à quatre laitages par jour.

 

 

Et le lait bio, c'est mieux ?

Si l'on ne peut se passer de lait, autant en boire peu (pas plus de 2 portions par jour – 1 portion équivaut à un verre de lait, à un yaourt ou à 30g de fromage) et le choisir bio. Vous n'y trouverez aucune trace de pesticides ou d'antibiotiques.

Vous aurez en plus la satisfaction de savoir que les vaches ont brouté de la bonne herbe verte dans les prés et non du tourteau de soja sur un sol bétonné.

 

 

Lire la suite :

Le sel, notre ennemi pour la vie  

Le sucre, un poison nommé désir

Farine, trop raffinée pour être vraie

Les huiles, essentielles en bio

L'eau, pas toujours potable

 

Lire aussi :

Le vrai visage du LAIT- lobby laitier

 

 

Amel Bouvyer et Hélène Binet

Quelle santé - février 2008 - n° 24

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Julie - dans ALIMENTATION
commenter cet article

commentaires

dentifrice mauvaise haleine 15/02/2015 03:17

I really appreciate this post. I have been looking everywhere for this! Thank goodness I found it on Bing. You've made my day! Thanks again

combattre mauvaise haleine naturellement 15/02/2015 03:17

advertising

Présentation

  • : Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • : Soins par le décodage biologique, les manipulations manuelles, les plantes et l'alimentation
  • Contact

Rechercher