Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 13:30

Dans l'histoire, le talon haut avait un rôle purement utilitaire. Il permettait à la cavalière de prendre un meilleur appui sur les étriers. A la Cour de Louis XV, la galbe était à la mode, même si c'était une torture de porter des chaussures obligeant le pied à prendre une position contre nature et dont la pointe comprimait douloureusement les orteils. Les chaussures étaient si hautes que les "élégantes" qui les portaient ne pouvaient marcher sans une canne !

Les talons hauts comptent toujours pour beaucoup dans la mode d'aujourd'hui. Un grand nombre de femmes aiment le rehaussement, le côté haute couture et la hauteur associés aux talons hauts. Elles sont prêtes à y sacrifier un peu de confort et de stabilité. Mais les pieds en deviennent les victimes lorsqu'ils se retrouvent réduits en boule par la cambrure exagérée de chaussures à talon aiguille ou serrés dans des brodequins. La structure des talons hauts et l'anatomie humaine ne font pas toujours bon ménage.

Pas plus de 4 cm
La forme effilée de la pointe et la semelle fine de quelques millimètres allègent l'aspect de la chaussure, comme le talon surélevé "avantage" le mollet. Mais, malheureusement, les conséquences sont connues et provoquent différents maux podologiques tels que cors et callosités, hallux valgus ("oignons"), orteils en griffe ou marteau, syndrome de surcharge de l'avant-pied. Les répercussions d'une chaussure mal adaptée au pied entraînent aussi souvent des problèmes au niveau de la jambe et de la colonne vertébrale.
Les professionnels de santé ne défendent néanmoins pas aux femmes de porter des chaussures à talons hauts mais ils attirent leur attention sur des maux de dos et de pieds qui peuvent survenir au bout d'un certain nombre d'années particulièrement avec des talons de plus de 4 cm.

Toute surélévation du talon va entraîner une répartition du poids du corps différente entre l'arrière et l'avant du pied. Une surélévation de plus de 4 cm du talon sera responsable d'une charge excessive sur les têtes métatarsiennes de l'avant-pied, entraînant des douleurs osseusses et même quelquefois des fractures des os métatarsiens mais aura aussi des répercussions sur le capiton plantaire en l'épaississant jusqu'à la formation de callosités douloureuses.

Un talon trop haut peut encore provoquer des douleurs dans le mollet et la colonne vertébrale lombaire. Il diminue la distance entre l'os du calcanéum (os du talon) et le genou. Le tonus musculaire normal du mollet est diminué et sa fonction entravée. Avec le temps apparaissent des contractions et même une rétraction de la masse musculaire qui rendent alors impossible le port de talons bas ou la marche à pieds nus, en raison de tensions douloureuses de la loge postérieure des membres inférieurs.
Des douleurs de la colonne vertébrale lombaire peuvent aussi être la conséquence d'un talon trop haut.

 

 

Les 5 dangers des talons hauts

Le premier danger, c'est le glissement 

Le pied glisse en avant et les orteils se trouvent comprimés dans l'extrémité antérieure, les métatarsiens repoussant la première phalange vers le haut avec, comme conséquence, la formation d'orteils en marteau et de cors sur partie dorsale des orteils (...).

Le second danger réside dans la courbure
La pression qui est exercée vers le bas par le "glissement" peut mener à la "courbure". Les orteils qui sont poussés jour après jour vers le bas dans une chaussure étroite à angle aigu peuvent commencer à se déformer. Les orteils peuvent commencer à se plier à l'articulation médiane, ce qui produit l'effet à l'appellation bien choisie "d'orteils en marteau". Lorsque les orteils sont pliés de cette façon, ils deviennent plus vulnérables à la friction et à la pression et plus susceptibles aux cors, aux durillons et à la douleur qu'on s'inflige pour être belle. Les articulations peuvent même subir une dislocation et devenir suffisamment rigides et douloureuses pour nécessiter une intervention chirurgicale.

Le troisième danger, le soulèvement
Le poids doit être distribué également sur toute la plante du pied. Les chaussures à talons hauts déplacent une grande partie du poids sur l'avant-pied et empêchent les talons et les tendons d'Achille de fonctionner normalement.

Le quatrième danger, le déplacement
Nombre de forces doivent s'équilibrer pour le bon fonctionnement des articulations et des tendons du pied. Soulevez l'arche naturelle de votre pied d'un pouce ou plus et vous déséquilibrerez nécessairement certaines de ces forces.
Par exemple, un oignon peut être le résultat malvenu du déséquilibre du gros orteil. Un oignon peut provoquer la formation d'une bosse sur la base de l'orteil, de l'enflure et de la douleur autour de l'articulation de l'orteil, ainsi qu'un épaississement de la peau de cette région. L'orteil  touché enfle et se presse contre les autres orteils, ce qui les déplace et change plus moins l'architecture entière du pied. De plus, les talons élevés peuvent complètement déséquilibrer la posture d'une femme. Il se peut qu'une femme porte des talons hauts, et qui se tient debout, se penche en arrière pour contrebalancer la tendance à se pencher en avant résultant de la cambrure des chausures à talons hauts. Cette posture concave peut amener les muscles du mollet et du jarret à se rétrécir et à provoquer toutes sortes de maux de dos et de déséquilibres et même de l'ostéoarthrite dans le genou.

Le cinquième danger est celui de la fissure
Lorsque vous portez des talons hauts, l'avant de votre pied supporte la plus grande partie de l'effort lorsque vous marchez et lorsque vous montez des escaliers ou que vous courrez pour prendre l'autobus. Toute cette pression peut prédisposer vos pieds aux fractures de stress, petites fissures dans les os qui peuvent provoquer de la douleur, de l'enflure et de l'endolorissement. Tous ces phénomènes demandent du temps, de la glace et du repos pour se cicatriser.

Santé du pied n° 11
mai-juin-juillet 2009

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mauvaise odeurs 14/02/2015 22:34

I precisely needed to appreciate you once more. I'm not certain the things that I could possibly have followed in the absence of the actual creative ideas provided by you relating to such a area. It was actually a very intimidating scenario for me personally, but witnessing your well-written way you dealt with that forced me to cry for contentment. Now i'm grateful for this guidance and in addition trust you realize what a powerful job you're putting in educating people today using a web site. Most likely you have never come across any of us.

testeur haleine 14/02/2015 22:34

Wow! This can be one particular of the most useful blogs We have ever arrive across on this subject. Actually Wonderful. I am also a specialist in this topic so I can understand your effort.

Présentation

  • : Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • : Soins par le décodage biologique, les manipulations manuelles, les plantes et l'alimentation
  • Contact

Rechercher