Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 10:17

L'écosystème se compose de l'intestin grêle (longueur de 6 à 8 mètres) et du gros instestin (longeur d'environ d'1,5 mètres).

L'écosystème intestinal ne peut fonctionner correctement seulement aux conditions que la muqueuse intestinale possède assez de microvillosités (elles se présentent comme le gazon d'un jardin et ces herbes agissent comme des antennes avec l'échange avec le ciel et la terre), les microvillosités représentent ainsi l'échange avec le milieu extérieur et le milieu intérieur. L'écosystème intestinal recquiert également un taux de cellules lymphoïdes important (environ 70 %) qui implique dans l'immunité intestinal.  Et n'oublions pas la flore intestinale qui à elle-seule est constituée de plus de 100 000 milliards de bactéries (soit environ dix plus que le nombre de cellules de notre organisme).

Notre flore intestinale provient de l'environnement bactérien dès notre naissance (flore vaginale lors de l'accouchement), du lait maternel et de notre alimentation.

La flore intestinale ont deux fonctions essentielles et se scinde en  deux parties au niveau du côlon:
le côlon droit a pour fonction de dégrader les glucides : c'est la flore de fermentation ;
le côlon gauche a pour fonction de dégrader les protéines : c'est la flore de putréfaction.

Autre sa fonction digestive, les bactéries de la flore intestinale rééquilibrent le nombre de bactéries exogènes qui sont pathogènes et secrètent des extra-enzymes digestives en cas d'insuffisance digestive ou lorsque des résidus alimentaires atteignent la flore.
Les micro-organismes situés au niveau du caecum permettent la synthétisation de certaines vitamines telle la vitamine B12.
La flore intestinale possède autant de cellules immunitaires que le regroupement des organes immunitaires : thymus, rate, moelle osseuse, ganglions et sang.
Le rôle de flore intestinale est très complexe car elle doit pouvoir gérer à la fois sa fonction digestive et sa fonction immunitaire.

Le déséquilibre de la flore intestinale a donc des conséquences néfastes dans l'organisme :
altération des trois rôles fondamentaux :
- muqueuse intestinale : météorisme, ballonnnement, gaz, problèmes de digestion (digestion incomplète des aliments, fermentation excessive de glucides, putréfaction due à l'insuffisance digestive des protéines qui crée des gaz nauséabonds, cette flore de putréfaction peut remonter vers le côlon droit  et ainsi entraîner météorisme et produire une haleine fétide),
- système immunitaire (une baisse aux réponses immunitaires : allergies, sinusite, infections à répétition),
- flore intestinale : hyperméabilité intestinale (perturbation de l'assimilation des nutriments et micronutriments, allergies, pathologies auto-immunes).




Partager cet article

Repost 0
Published by Julie - dans ALIMENTATION
commenter cet article

commentaires

mauvaise haleine gorge 14/02/2015 20:33

Of course, what a great site and informative posts, I surely will bookmark your site.Best Regards!

langue chargée jaune 14/02/2015 20:33

You made some good points there. I did a search on the topic and found most guys will go along with with your site.

Présentation

  • : Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • Juli Duhont - Naturopathe Réflexologue, Praticienne de santé holistique depuis 2005, référencée dans le NEW YORK TIMES 21aou15
  • : Soins par le décodage biologique, les manipulations manuelles, les plantes et l'alimentation
  • Contact

Rechercher